Dozyaw est une île plutôt vaste, faisant environ 371km d'aire. Elle est remplie de neige, tout est beau là-bas, le gibier est plein.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 FANFICTION - Debut :3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kamigami :3

avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 03/12/2016
Age : 14
Localisation : Nord

MessageSujet: FANFICTION - Debut :3   Lun 12 Déc - 21:29

Heyouuuuu :3 Je commence une fanfiction sur Dozyaw. Donc je suis débutantee !!



CHAPITRE 1 - Why so serious ?




Le fais est que, je marchais dans les rues de Madha , dans l'Ouest. Etant qu'une simple magicienne au service du Roi de L'Ouest, moi etre connue ? Oh, ça jamais !! Mais pourtant j'entendais quelqu'un hurler mon nom :


- AKIRO !! hurlais cette voix.


Me stoppant et me retournant brusquement, je vis une enfant au cheveux emeraude, elle avais des yeux bleu. Elle etais essouflée, puis scanda :


- JE SUIS OMOIYARI ! La nouvelle apprentie du Roi ! Il m'a dit d'aller vous voir !!



- ..Ah...


Je posais mes mains sur mes hanches, la fixant de haut.



- ..Tu veux que je t'apporte quoi au juste ? lancai-je , froidement.



- .. Eh bien.. La magie ! hurlais t'elle.



Une gamine comme elle apprendre MA magie ? Jamais je ne la laisserais faire.



- Cherche toi un autre mage ! Je vais pas perdre mon temps a enseigner a une gamine !


Je continuais mon chemin, croisant mes bras. Cette gamine dégageais pourtant.. une grande aura..





Nyya ! :3 J'etais allongée contre mon lit, enfermée dans ma chambre. On m'avais interdit de sortir. Troop nuul..

Même moi ! LA REINE ! Je n'ai pas le droit de sortir, pourquoi ?! Car Naomoto me pourchasse.

Et pour couronné le tout, enfin, finalisé, la couronnée c'est moi ! :3

J'ai pas le droit d'utiliser ma magie !



La pierre était toujours cassée. J'avais beau utiliser ma magie dessus, rien à faire, elle restait brisée. La Magie de Manipulation du Temps pouvait pourtant me permettre de remettre cette pierre en état, mais je n'y arrivais pas, rien à faire. Une jeune femme aux cheveux bruns passa près de moi dans la rue. Elle me regarda, je la regardais. La rue était déserte et il n'y avait personne à part nous. Je repris mon entraînement dans l'espoir de réussir. La femme s'arrêta et me regarda.

-Quelle magie utilises-tu ?

-La Magie de Manipulation du Temps. Et j'essaie de donner à cette pierre son état passé, quand elle n'était pas encore brisée.

-Depuis quand est-elle brisée ?

-Des siècles je pense... Je l'ai prise aux ruines de l'église afin de tester l'étendue de ma magie et voir si je peux remonter si loin dans le passé.

-Tu n'y arriveras pas.

-Qu'est ce que vous savez sur l'étendue de ma magie ?

-Rien, mais je peux vous dire que l'église a reçu une malédiction qui l'empêche d'être affectée par la magie. Cette pierre venant d'un de ses murs ne pourra donc jamais se réparer.

Je la regardais bouche bée. Je me sentais idiote.

-Merci... J'aurais pu y rester encore longtemps si vous ne m'aviez pas aidée.

Elle sourit.

-Shimizu.

-Hein ?

-Je m'appelle Shimizu, enchantée.

Elle me tendit son bras et m'aida à me relever.

-Noreen.

Shimizu se baissa et ramassa un bâton au sol. Elle le brisa en deux.

-Répare moi ça.

Je pris alors une inspiration, et je lança le sort de Restauration Magique. Au bout d'une trentaine de secondes, le bâton fit de nouveau plus qu'un.



Je n'entendais pas le moindre son, pas le moindre tremblement, rien. Si un demon devait venir, il y aurait des signes.

-Tu m'as menti.

La jeune femme me regardait.

-Il est encore trop tôt pour l'appeler, c'est tout.

-Et quand sera le bon moment ?

-Je ne sais pas, pour l'instant occupe-toi d'obéir à mes ordres.

La jeune femme partit. À peine fut-elle partie qu'un autre mage arriva vers moi. C'était un petit mage hybride, sans trop d'importance.

-Jaïlys fais attention à toi...

Le mage était recouvert de blessures et de brûlures. Il saignait énormément.

-Qu'est ce qui s'est passé ?

Il s'écroula sur moi, pris de fatigue. Je le pris et je l'emmena dans une pièce recluse de ma chambre où nous nous trouvions, et je l'installa sur un canapé. Il reprit conscience.

-Les 4 Phénix…

-Les 4 Phénix ? Qu'est ce que c'est ?

-Une équipe de mages chargés d'anéantir tout les Hybrides

Je m'y attendais. Les Hybrides se faisaient de plus en plus courants et une équipe de chasseur d'Hybride devait venir un jour ou un autre.

-Commandante Heroin… Arrêtez-les je vous en supplie ! Laissez-nous accomplir nos rêves !

-J'y veillerai, ne vous inquiétez pas.

Je les protégerai tous. En tant que commandante des Hybrides et afin de pouvoir accomplir mon rêve. Ce n'est pas cette petite bande qui m'arrêtera.

Je partis, le laissant seul se reposer. J'irai les arrêter en personne demain.




Elle tremblait. Elle m'envoya une de ses plus puissantes attaques mais je la repoussait sans grandes difficultés.

-Dernier mot ?

Mon sabre était sur son ventre, prêt à lui mettre le coup fatal. Elle se mit à pleurer.

-Je...

Elle s'arrêta soudainement de pleurer, elle leva la tête et sourit.

-Je veux mourir avec le sourire !

-Eh bien meurs avec le sourire, Kayou.

Mon sabre la transperça. Elle tomba au sol et son sourire se dissipa vite.




CHAPITRE 2 - HEROIN - LA MAGE GUERRIERE




Selon mes informations, le clan des 4 phénix devait se trouver là ce matin. Et c'était vrai. Je vis vite arriver une fille rousse, Adria, une blonde, Vicky, une blonde plus petite, Akiko, et une fille aux cheveux bleus et roses, Koyubie. Elles ne me remarquèrent pas. Je vins devant elle et elles s'arrêtèrent. C'était une montagne maudite et les personnes y étant étaient rares.

-Je peux vous aider ?

Vicky me regarda. Je n'avais aucune idée de réponse alors j'improvisais et je m'évanouis. Elle fonça vers moi. Adria s'en moquait éperdument, Akiko voulut m'aider aussi, mais Koyubie la stoppa. Elle a dut sentir le piège. Cependant, Vicky était là, elle s'accroupit.

-Vous allez bien ?

-Juste un petit malaise... Merci de votre aide.

Elle poussa un cri et sursauta en arrière.

- Une rebelles !

Elle a du voir la marque que Naomoto m'avais gravé qui se trouvait sur mon poignet. Elle lança une attaque d'eau sur moi, mais je l'ai absorbée. Koyubie derrière lança :

-Heroin, une mage psychique, l'une des meilleurs amie de Naomoto. Et avant tout....

-La commandante de l'armée des Hybrides Rebelles de l'Ouest, ajouta Adria.

Vicky s'éloigna et voyant que m'attaquer ne servait à rien, elle commença à me parler.

-Quel est le but des Rebelles ? As-tu quelqu'un au-dessus de toi ?

Au lieu d'une réponse, j'attaquai Adria. Adria était une mage de feu et était donc plus vulnérable à mes attaques. Les 4 Phénix avaient la particularité d'avoir des mages maîtrisant les 4 éléments. Adria fut propulsée et se prit un arbre. Akiko, la mage des plantes, vint la voir et la secourir. Pendant que je les regardais, Vicky m'attaqua par derrière mais son attaque ne m'affecta pas. Je lui envoya alors l'attaque des griffes du dragon d'eau. Elle se retrouva au sol et ne pût se relever.

-Alors c'est ça les 4 Phénix ? J'ai réussi à battre si facilement la moitié des membres. Pathétique.

-Tu ne nous vaincras pas si facilement nous !

Akiko m'emprisonna dans des lianes. Elle avait ses mains au sol et utilisait de la magie afin de maintenir les lianes serrées.

-Et maintenant ? Tu ne peux pas m'attaquer et serrer les lianes en même temps, c'est dommage.

-Ne m'oublie pas.

Koyubie était derrière moi et était en train de préparer une tornade. Je l'avais complètement zappé. Si je me prenais cette attaque, je serais vaincue, j'avais déjà entendue parler de la puissance de Koyubie. Malgré ça, sa défense était très faible. J'essayai de me détacher des lianes d'Akiko, mais je n'y arrivais pas. Ces lianes m'empêchaient d'utiliser ma magie. Akiko était au bout de ses forces tellement ses lianes étaient puissantes et lui demandaient de la magie, et Koyubie était en train de cumuler sa puissance dans son attaque. Si elle continuait encore une vingtaine de secondes, ce serait plus une défaite que j'aurais mais peut être ma mort. Soudainement, sa tornade se dissipa et les liens brûlèrent. Pourtant, je ne sentais ni les flammes et je me sentais toujours emprisonnée. Akiko sursauta et regarda Adria. Elle était toujours inconsciente. Les liens ayant disparu lorsqu'Akiko arrêta son attaque, j'étais de nouveau libre.

-Jaïlys, tu me fais pitié.

Une fille était devant moi, en uniforme vert et avec des cheveux bruns courts.

Je l'avais reconnue, c'était Uchitoru, une de mes "amies", une hybride. Koyubie et Akiko la regardait et lui lançait un regard noir. Mais que faisaient-elles ? Elles pensaient avoir une chance de la battre ? Je rigolais. Vicky se releva. Un combat 3 contre 2 allait commencer, et je savais déjà qui gagnerait : Uchitoru est invincible.

Vicky, Koyubie et Akiko contre Uchitoru et moi. Elles ne tenaient pas à la vie. Uchitoru était debout, sa dague à la main, et son bras complètement relâché. Elle pencha la tête. Elle ressemblait à un zombie, et les 3 mages d'en face se tenaient en position défensive, et elles avaient bien raison. Uchitoru sourit soudainement, et se tapa un fou rire, sans aucune raison. Les 3 ennemies étaient alors abasourdies, Akiko et Koyubie se regardèrent. Uchitoru arrêta soudainement son fou rire, soupira, et leva le bras, qui semblait inanimé : on aurait dit une poupée non articulée qu'on manipulait. Avec ses cheveux bruns, sa tenue bien soignée et sa peau blanche, elle ressemblait vraiment à une gentille poupée, hormis ses yeux verts qui étaient remplis de rage et de sadisme. En même temps que son bras se levait, les feuilles d'arbre au sol se soulevèrent et firent un tourbillon dans le ciel. Les 3 ennemies furent déconcertées et ne voyaient plus rien. Vicky, malgré le tourbillon, prit la parole.

-Quel est le but des Hybrides Rebelles ?

-C'est une armée que je commande, ayant un but précis.

Vicky fut étonnée d'avoir une réponse de la part d'Uchitoru.

-Pourquoi les gens deviennent-ils vos soldats ?

-J'ai le pouvoir d'accomplir les rêves, et j'ai promis de réaliser le rêve du meilleur soldat.

Akiko ouvrit les bras et respira calmement. Soudain, les feuilles se calmèrent et reposèrent au sol. Uchitoru était toujours aussi calme, et sans aucun mouvement ni rien, Akiko poussa un cri et s'écroula au sol, les bras sur le ventre. Koyubie se précipita vers son amie, et lui demanda ce qu'il y avait. Elle répondit, en criant, qu'elle avait une douleur horrible, insoutenable, qu'elle avait l'impression que son corps allait exploser. Koyubie la prit dans ses bras, afin d'essayer de cacher un peu sa douleur. Vicky, à côté, s'énerva mais continua ses questions.

-Quelle est donc ta magie ?

-Si je la disais, ce ne serait pas drôle. Dis-moi, Vicky, c'est ça ?

-Oui...

-As-tu un rêve ?




J'avais très bien compris son petit jeu, mais je ne deviendrai pas un de ces soldats, malgrés que je sois Hybrides.

-Mes plus grands rêves sont déjà réels.

En réalité, j'avais un grand rêve, je rêvais de soigner cette maladie qui me rongeait jour après jour, mais dont personne à part moi connaissait l'existence.

-Menteuse. Je peux lire dans les pensées, et réfléchis donc à ce qui se passerait si ton rêve se réalisait.

Je commençais à douter. Mes jours étaient comptés, et si cette maladie pouvait disparaître, ce serait parfait. Mais je n'avais pas à douter, Uchitoru était quelqu'un de mauvais, qui voulait le mal, et mon devoir de chasseuse d'Hybrides était de l'arrêter, elle et ses Hybrides.

-Je m'en moque de ta proposition. Et je t'arrêterai.

Elle leva la tête et ouvrit les bras. Elle se dupliqua alors en une dizaine de personnes. Laquelle était la vraie ? Une se lança sur moi, je réussis à l'arrêter grâce à mon Serpent d'Eau, mais à peine eu-je le temps de reprendre mon souffle qu'un autre double arriva. Elle réussit à me toucher à l'épaule grâce à sa dague. Elle disparut ensuite, elle et touz ses doubles, afin de laisser la vraie seule. Elle s'approcha de moi.

-Ne touche plus aux Hybrides.

Elle partit alors, accompagnée de Heroin.




-Pourquoi les as tu laissées en vie ?

-Vicky mourra tôt ou tard de toute façon, quant aux autres, ben je les ais oubliées en fait.

Heroin soupira.

-Et en fait, depuis quand tu peux lire dans les pensées des gens ?

-J'ai juste fait genre, je ne peux pas.

Elle soupira de nouveau.

-Comment ça elle va mourir ?

-Son sang était différent... Il était plus clair que la normale. Je connais cette maladie, elle est incurable et mortelle.

-Comment tu connais tout ça ?

-Quand j'étais gamine, je voulais devenir médecin, et du coup j'ai appris pleins de maladies grâce aux livres.


-Et pourquoi tu n'es pas devenue médecin ?

-Nori...

Je baissai la tête. Nori avait gâché ma vie, mais peu importe, j'aime ma vie de maintenant.

Sur ces mots, elle apparut, son épée ensanglantée.




Nori se tenait face à Uchitoru, les deux se défiaient du regard, leurs armes empoignées.

-As-tu réussi à tuer Kayou ?

Uchitoru demanda ça avec un ton froid et distant. Nori réponda en faisant de même.

-Après l'avoir poignardée, des mages du quartiers nord sont venues l'aider, je ne sais pas s'ils ont réussi à la sauver ou non.

-Tiens, toi aussi tu as eu des problèmes avec des mages de ce quartier… J'ai entendu des rumeurs comme quoi leur groupe des 4 Phénix avaient pour mission d'arrêter les HR, j'ai envoyé Heroin les arrêter, et cette moins-que-rien n'a pas réussi à les arrêter, mais je crois qu'elles ont eu peur de moi.

Je me sentis vexée, mais je me tus. La plus grande erreur que quelqu'un pouvait faire c'était de rentrer dans une discussion entre Uchitoru et Nori.

-Si ces 4 filles n'ont pas réussi à t'arrêter, elles reviendront en force, tu n'es pas discrète avec ta petite gue-guerre, tu vas forcément avoir des obstacles.

-Que toute la guilde vienne, je n'en ferai qu'une bouchée. Par contre il faut vraiment éliminer Kayou.

-Mais es-tu sûre que l'éliminer est une bonne chose ? Je veux dire, c'est sa sœur, et en la tuant, il pourrait avoir des envies de vengeance.

-Il a apprit à son premier frère à maîtriser son don quand celui-ci a atteint les 14 ans, Kayou aura bientôt 14 ans, veux-tu qu'une personne de plus possède ce don et le maîtrise ?

-Non… Mais je doute qu'il ne fasse rien après le meurtre de sa sœur.

-À voir, mais on ne peut pas se permettre d'avoir 2 personnes avec ce don.

-Oui, tu as raison.

Uchitoru soupira, et reprit.

-Je me chargerai d'aller au quartier du Nord dans peu de temps, invisible, afin de voir ce qu'il en est d'elle.

-Ok, je te laisse t'en charger.

-T'inquiète pas, je sais très bien corriger tes erreurs.

Nori se braqua sur cette pique. Elle fronça les sourcils, mais se contenta de ça, ce n'était pas le moment de se disputer avec sa sœur. Uchitoru repartit, accompagnée de moi, et Nori nous suivit de loin, empruntant le même chemin.





CHAPITRE 3 - Butterfly..






Mon devoir etais de rester auprès de la princesse Hiyori, la protégé de sa soeur, Heroin Pourtant j'avais sentis une aura similaire a celle de Jailys dans les parages. Bizzard, les soldats l'aurais laissé passé ? Je fus interrompu dans mes pensée par Shimizu, une de mes amies Imperiale, une chasseuse de primes. Elle se dirigeais vers moi, l'air assez serieuse.

- .. Kisu, Jailys, Uchitoru et Nori on été aperçu en ville. D'après notre ordres des 4 phénix, Jailys et Uchitoru les auraient attaqué. Je te charge de prendre soin de Mlle Hiyori.

- ..Entendu !

Shimizu etais la commandante en chef de l'armée des Imperiaux, en dessous de Hiyori. Les 4 phénix etais une de nos organisations chargée de detruire l'armée des Hybrides Rebelles. Ces 4 filles maitrise une magie elementaire. Ca m'etonne pas que Jailys et Uchitoru l'ai ai battue.
Malgrès tout, la derniere fois que j'ai vu Jailys.. C'etais quand elle a voulue tuée Hiyori, je ne m'imagine pas la re-combattre.

Enfin, maintenant il fallais que je garde un oeil sur Hiyori, c'etais le principal.



La vie n'est finalement qu'une succession d'évènements sans importance, non ? Je ne comprend pas vraiment ces gens qui se battent pour vivre, pour atteindre leur but. Puisque de toute façon, ils mourront tous... Tout le monde meurt un jour, non ? Alors finalement, punir un meurtre est vraiment débile.

Puisqu'un meurtre c'est finalement juste prendre la vie de quelqu'un qui serait mort plus tard de toute façon.

Tout cela résume ce que je pense. J'aimerai bien l'exprimer à haute voix. Mais ce masque m'empêche de parler. De toute façon, ce n'est pas bien grave... Qui s'intéresse à la vision du monde de la fille que je suis ?

Je me lève, et regarde mes compagnons. Nous faisons une pause d'un dizaine de minutes, avant de reprendre la route vers une guilde qui protègerait les hybrides -là non plus, je n'en comprend pas l'utilité-, nos proies. Nous devont donc les éliminer. C'est le Gouvernement du Nord qui nous l'ordonne. Je suis sous les ordres de ces salopards. Je les tuerai un jour, eux aussi...




Je sors le couteau maintenant écarlate du corps de cette femme. Je passe ma langue sur l'arme blanche devenue rouge, laissant le sang encore chaud descendre dans ma gorge. Mais bien sur, il fallait que Mazaki vienne pointer son nez là où il ne le faut pas.

-Ce que tu fait est répugnant.

-Mais je t'emmerde.

Mazaki soupira, comme d'habitude. Je savais déjà ce qu'il allait me dire, alors je pris les devant :

-Si c'est encore une de tes tentatives pour me faire oublier le goût du sang, laisse tomber vieux.

-Nan ce n'est pas pour ça. Juste pour te féliciter pour ton invention. Ce groupe tueur d'hybride qu'on appelle Mai no Misuku fait son boulot parfaitement bien.

-Normal, c'est moi qui l'ai créer. Attend, t'as quand même attendu deux ans avant de me féliciter, mec. T'es un peu à la bourre, non ?

-Akiakane, tu connais la raison de mon retard.

Ah oui, c'est vrai. Mazaki avait tellement perfectionné sa maîtrise du temps que sa magie avait eu des effets secondaires assez étranges sur lui. Je retrempe le couteau dans le cadavre, et grimaçait :

-À cause de toi Mazaki, mon repas est froid. C'est tout ce que tu avais à me dire ?

-Oui. N'oublie pas de venir à la prochaine réunion de Hiyori, faudrait pas que tu la manque.

-Ouai ouai, j'y penserais.

Pas une minute de temps de libre. C'est pas facile tous les jours d'être membre du Gouvernement.. Mais ce que j'y ai à gagner vaut la peine de participer à ces réunions ennuyeuses.




J'etais assise sur la chaise où Shimizu m'avais demandé de l'attendre, j'avais vu des multitudes de haut gradés passez devant moi, j'etais emerveillée. Quand je vis Shimizu qui s'avançais vers moi.

- Noreen ! Tu sais quoi ? Je vais avoir besoin de toi !


- Ah ?



- La reine Hiyori a de plus en plus besoin de personne pour sa sécurité ! Et j'ai évaluer ta magie, voudrais tu devenir une impériale ?


Je fixais Shimizu, les yeux ecarquillée.


- ..B-Biensur !!


Je me levais serrant Shimizu dans mes bras, heureuse, Shimizu avais l'air plutôt surprise mais laissa faire, puis la lachant, je voyais un groupe de personnes marcher, tous etais en uniforme sauf une. Le groupe se diriger vers Shimizu.


- .. Commandante Shimizu ! disais la fille.


- ..Oh, Hiyori-chan..!! dit Shimizu


La denommée Hiyori attrapa Shimizu par son épaule lui murmurant quelque chose a l'oreille. Shimizu pâlit tout comme Hiyori, je me demandais pourtant quesqu'elle lui avais dit. Hiyori se retourna, balançant ses cheveux en arrière.


- ..Shimizu, je compte sur toi pour en éliminé le plus possible. Je m'occuperais d'Heroin.


- ..Mais..


- ..C'est toi Noreen ? Dit donc Hiyori en me regardant.


- ..O-Oui ! dis-je


Waw.. La reine en personne qui me parle..



- Je compte sur toi pour aider Shimizu, Noreen-chan ! dit Hiyori en partant.


Shimizu me sourais. J'allais enfin accomplir mon rève.




Quesqu'on s'emmerde. J'etais debout face a un tableau montrant les missions que Naomoto nous donner. Naomoto lui etais assis derrière moi, sur un canapé, tel un veinard. Tenant fermement Andromêde contre moi, je sais pas pourquoi, mais j'avais tellement l'impression d'être observée, je lance ma chevelure en arrière, pour me retournée vers Naomoto.

- .. Ca va ? Tu t'emmerde pas trop ?!!


- .. Rooh, t'es chiante Heroin, tu fais tout le temps la gueule !

Il me fixais d'un air totalement arrogant, moi même je le fixais d'un air serieux et enervée.

- ..Je vais faire celle ci ! Dis-je, d'un ton sec, en arrachant la photo d'Hiyori.

- ..Pardon ? Il avais pris un autre air.

- ..Je prend celle ci.

Il me regardais d'un air enervé, je souriais. Puis m'en foutant totalement , je sortis du palais de Naomoto faisant tourné Andromede dans ma main droite. Ce sera Hiyori, qui goutera a la lame d'Andromède.






Shimizu etais maintenant au courant que les 4 phénix ont été vaincus, notre plan va se mettre a execution. Malgrès tout, si Naomoto apprend ca... Bref, j'avais aussi appris que Kayou, etas grievement bléssé. Je continuais de marcher vers ma chambre. Croisant Kisu, qui me salua.

- ..Kisu-chan !! dis-je, sautant dans ses bras.

Kisu etais ma meilleure amie, pourtant.. je semblais percevoirs quelque chose de bizzard dans ma tête. Naomoto venais de se connecter a ma tête, je voyais quelque chose de ...très louche. GYAAAAAH... {CENSORED - HENTAI}. Je lachais Kisu , me ruant dans ma chambre. Celle ci explosant de rire, me voyant rouge.




Uh ? J'avais entendu des bruits de pas, chelou.. tenant fermement Andromède, je restais sur mes gardes.. Mais pourtant... j'avais entendu un coup de feu, Qagr etais revenu ? Je me mettais sur mes gardes, tenant le manche d'Andromède avec mes deux mains. Voyant un reflet de vitesse passer devant moi.

- QUI EST LA ? hurlais-je


Puis plus rien, je n'entendais aucun bruit.




Finissant mon plat, j'avais remarquer d'Adria, Vickie, Koyubie , Akiko et Kayou etais revenue. Kayou etais salement amochée, tout comme les 4 autres.Peux être aurais-je du aller avec elle ? Non ma magie ne leurs servirais a rien. En plus si en face, j'avais a faire contre.. Heroin, qui aurais renvoyer mes troubles contre moi. Enfin, le gouvernement devrais agir non ? Atlas ? Hiyori ?

- MAMORU !! hurlais Adria.

Je detournais mon regard vers Adria qui m'appeler, saouler, je me levais et la serrais dans mon entreinte.

- ..Oui..? dis-je

- Tu m'a manquéé !!

- ..T'es partis ya 5 h..

Quelle idiote cette fille.




Malheuresement, je ne pouvais rien faire face a cette fille, Heroin avais entendus mon coup de feu, je n'allais pas me montrer, enfin, de toute façon j'allais me faire choper. Je sautais de l'arbres ou j'etais , fixant Heroin dans les yeux.

- C'est moi , Himitsu ! dis-je

Elle me fixais , l'air embêtée.

- ..Désolé.

Elle s'enfuis rapidement,




S avais encore echoué, elle me saoule cette S, enfin, heureux qu'elle me saoule, sinon ce serais chiant la vie avec elle.
En parlant d'elle, la voila.. Elle venais vers moi, en retirant son masque, et les elastiques qui tenais ses cheveux. S non masquée avais des cheveux gris/bleu qui lui tombais sur le bas du dos. Elle avais des yeux bleu. Elle me fixais.

- Quesque ta ?! Tu veux ma photo ? dit-elle

- ..M'agresse pas ! dis-je, véxé.

Elle s'asseya sur mes genoux, comme dans son habitudes, pour me faire chier.

- Tous des connards les autres ! disait-elle.


CHAPITRE 4 - UNE LUEUR D'ESPOIR



- ..Vous avez surement entendu, Miss Himitsu ? Que le royaume du nord pourrais être sauvé des rebelles ?! disais Noreen

- ..Je l'ai entendu, je l'ai entendu.. Mais Sergente Noreen, la reine Hiyori elle, peut très bien éliminée les rebelles a elle toute seule

Je soupirais au parole que je venais de dire, Hiyori etais impuissante face a Naomoto ou bien Heroin. La reine devrais recourir a de l'aide. Bref, ma mission pour l'instant etais de vaincre Heroin, malgrès tout, j'etais la cousine de Heroin, car mon père etais Eden Khaless, le frère de Georges.
M'enfin, je ne ressemblais point a mon oncle, encore moin a ma cousine. Mais bon, elle a décidé de se rebeller, elle a décider de trahir sa famille.



Alalala, cette fille est têtu, je ne sais même pas pourquoi elle est venue vers moi, enfin elle m'a ramener beaucoup d'allié. Cette fille maitrise une magie de Type NOVA, et ne se bat qu'a main nue ou avec Armes. Quelle déception, elle avais pris ma mission en plus, simplement ce qui me tracasse c'est que Qagr n'est toujours pas revenue, et idem pour Himitsu.

- ..Omoiyari, je te charge de retourner te battre contre les 4 phénix.
Je soupirais, en m'asseyant sur mon canapé (de luxe). Une personne apparaissant a mes cotès.




- ..Salut Naomoto ! dis-je, retirant mon masque de renard.

- N'apparais pas comme ça.

Je souriais, me levant calmement, déposant une pile de feuille sur la table principale.

- J'ai recuperer toute les feuilles de primes contre nous, sauf celle qui sont a l'interieur du palais royal.

Naomoto soupirais en me regardant, il avais l'air désèspéré.

- Heroin a elle pour mission, d'aller tuer, sa bien aimée usurpatrice ! hurla Naomoto




J'arrivais dans le village d'Oppidum, Aphrodite rangé dans son fourreau !


A SUIVRE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
FANFICTION - Debut :3
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» DEBUT EN RIVIERE
» Debut dans la musculation
» debut de saison difficile
» Pecher debut de saison Appats
» Debut de Saison

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dowyaz :: Hors RP :: Evenements-
Sauter vers: